Vacances à la Martinique – Voyages aux Antilles

La Martinique, située en plein coeur de l’archipel des Caraïbes, l’île aux fleurs et aux 180 couleurs de sable fait partie du groupe des petites Antilles, baignée à l’est par l’Atlantique, et à l’ouest par la mer des Caraïbes. La Martinique est une île métisse avec une culture née sous des influences créoles, africaines, françaises et indiennes. C’est un petit coin de France à ne pas rater.

Fiche d’identité simple :

  • Vol sec à partir de : Selon les périodes, 450 € en basse saison, 800 € environ en haute saison.
  • Formalités : Tout citoyen français en possession d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité peut séjourner à la Martinique. 
Pour un séjour touristique inférieur à 3 mois, les touristes de l’Union Européenne, américains, canadiens, suisses ou norvégiens doivent présenter un passeport en cours de validité.
  • Temps de vol de Paris : 8h depuis Paris
  • Décalage horaire : GMT – 4 (-5h en hiver, -6h en été)
  • Langue : Le Français est la langue officielle
  • Religion : Majorité chrétienne, autres communautés: juives, musulmans, adventistes, baptistes, temoins de Jéhova
  • Monnaie : l’Euro
  • Santé et sécurité : Aucune vaccination particulière
  • L’exportation de végétaux est interdite à l’exception de fleurs coupées achetées dans les points de vente agrées.
  • Superficie :  1130 km²
  • Population : 399 000 hab.

Histoire de la Martinique

Lors de son quatrième voyage vers le Nouveau Monde, Christophe Colomb aborde la Martinique en 1502. Pendant cette période, l’île est habitée par les Indiens Caraïbes, qui ont chassé les Arawaks. Ils la baptisent l’île aux fleurs « Madinina », marquée par la période esclavagiste.

La Martinique se rapproche de la destinée de la France depuis 1635. C’est un département depuis 1946, avec une structure politique et administrative semblable à celle des départements métropolitains.

Fort-de-France est le siège de la préfecture et le chef-lieu administratif et commercial. L’île possède aussi 3 sous-préfècture : Trinité, Saint-Pierre et le Marin.

Culture à la Martinique

Luc Olivier for the Martinique Tourist Board

Luc Olivier for the Martinique Tourist Board

L’architecture des bâtiments, témoin d’un passé plein d’histoire. Lors d’un séjour sur l’île, on peut découvrir la chaleur, la créativité et l’hospitalité des martiniquais, qui font partager volontiers aux visiteurs la joie et l’ambiance des fêtes traditionnelles.

Le Rhum agricole est réputé comme étant le meilleur rhum du monde, en particulier pour son « rhum vieux », vieilli en fûts de chêne. Issus de pur jus de canne à sucre, ces rhums – qu’ils soient blancs, dorés ou bruns  laissent exalter de subtils arômes et expriment de riches saveurs dignes des plus grands spiritueux.

Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau, Aimé Césaire sont de grands hommes, écrivains et penseurs qui ont marqué la littérature martiniquaise. Sa musique envoûtante, la biguine, le Mazouk, la valse créole, le quadrille, ou encore le traditionnel zouk enchante la curiosité des touristes.

Le tour des yoles de la Martinique est un évènement sportif très important dans le coeur des Martiniquais. Il a lieu tous les ans entre la fin du mois de juillet et le début du mois d’août.

Géographie & Météo aux Antilles

La Martinique est située au centre de l’archipel des Caraïbes, à 7 000 km environ de la France. C’est une île dominée par la montagne Pelée qui pointe à 1 397 m. Elle occupe cependant la 2e place pour sa superficie, derrière la Guadeloupe. 
C’est une île dotée d’une grande diversité de paysages ; on peut apercevoir des montagnes abruptes, des forêts tropicales ou des collines verdoyantes, des falaises déchiquetées par la mer, des plages calmes.

Le Sud est assez sec et peu élevé. La végétation n’est pas très importante mais on y trouve de magnifiques plages, baies et anses. C’est la région la plus touristique. Les plantations de canne à sucre en occupent une partie. Le Nord quant à lui est beaucoup plus montagneux. L’ouest est sous l’influence de la mer des Caraïbes, avec des plages de sable volcanique, tandis que l’est affronte les assauts de l’océan Atlantique. Peu de plages sont d’ailleurs accessibles aux baigneurs. C’est là que jonchent les grandes bananeraies et les plantations d’ananas. 
Dans le Centre-Nord se dressent la montagne Pelée et les pitons du Carbet, les deux massifs volcaniques de l’île. Les forêts, rivières, cascades offrent de belles ballades. Les pluies sont plus fréquentes dans cette région que dans le Sud. Il en résulte une végétation d’une incomparable richesse.

La température est agréable toute l’année, rafraîchies par le vent des alizés, celle de l’air occille entre 23°C (en hiver) et 32°C (en été), pour les baigneurs, la mer affiche des températures située entre 25°C et 28°C. On peut trouver un peu de fraîche en montagne.

Deux saisons : sèche, appelée le carême, de février à juin des ondées éparses, notamment en montagne, un drôle d’hiver avec une température qui frôle les 27°C ; la saison humide de juillet à janvier, pluies plus abondantes et risques accrus de cyclones aux alentours de septembre.

http://www.martiniquetourisme.com/

Guide Martinique

Pour les nostalgiques :

Pour plus d’infos sur la Martinique, visitez notre site ami : http://www.likemartinique.com

Martinique

0

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.