Le Tour des yoles

Tous les ans à la même période (fin juillet/début août), et ce pendant une semaine, la Martinique toute entière vibre pour l’évènement sportif de l’année : le tour des yoles rondes.
Plus qu’une épreuve sportive, cette course de canots à voile représente également une manifestation identitaire et populaire pour les martiniquais qui font preuve d’un engouement sans faille pour soutenir les équipages  de cette compétition unique au monde.

Le tour des yoles a été officiellement crée en 1985.  mais c’est en 1966 que naquit réellement la première course : quatre yoles répondant aux noms d’«Etoile », de «Frisson », de «Mouette » et d’ «Odyssée », dirigées par des équipages de marins-pêcheurs tentent de boucler le tour de l’île en cinq étapes. L’aventure est abandonnée en 1968 à cause des difficultés de navigation. Cependant, elle ne disparaît pas pour autant, des petites courses de yoles sont organisées et gérées un peu partout dans l’île dès 1972 par La Société des Yoles et Gommiers de Courses de la Martinique lors notamment des fêtes patronales.
Structurée sous l’impulsion de Georges Brival, la course connaît une seconde jeunesse en 1985 et rencontre un grand succès. Le principe ? Plusieurs équipes de 11 personnes doivent faire le tour de la Martinique en plusieurs étapes et parcourir les 110 milles marins qui les séparent de leur but le plus vite possible. Toute la difficulté réside dans la maîtrise de la yole, cette embarcation qui défie les lois de l’équilibre.

La yole

Inspiré par les embarcations des pêcheurs antillais, la yole ronde est un bateau typique de la Martinique, introuvable ailleurs.
A l’origine, les marins naviguaient à bord de gommiers, des pirogues creusées dans le tronc de l’arbre éponyme. Mais le nombre de pêcheurs augmente considérablement et les gommiers se font de plus en plus rare, il faut donc trouver une autre solution.
C’est alors que dans les années 40, un charpentier de la ville du François fabrique la première yole ronde, une parfaite fusion de gommier et de yole européenne.

Techniquement parlant, la yole est un canot léger à une voire deux voiles ne possédant ni quille, ni lest, ni dérive, ni gouvernail. En compétition, la longueur homologuée est de 4, 6  ou 10,5 mètres selon la catégorie (respectivement mini, bébé et grande).
Une grande yole en bois ne pèse pas moins de 800kg, quant aux voiles (faites en coton puis en nylon), elles peuvent couvrir jusqu’à 100m² de surface !

Pour mener cette « grosse » barque, l’équipage, guidé par un barreur, doit ramer à l’aide de pagaies.
Ce sport s’apparente donc à un savant mélange de voile et d’aviron, la stabilité en moins.
Un yoleur doit donc faire preuve de force et d’adresse s’il ne veut pas couler !

Cette course devenue populaire attire chaque année de nombreux spectateurs prêts à supporter les participants depuis les côtes (le tracé de la course est fait exprès pour qu’elle soit visible de la côte) ou à bord de bateaux-suiveurs.
Avec un public de plus en plus nombreux à chaque édition, les paris et les mécènes ont fait leur apparition  dans cette régate. Il est d’ailleurs de tradition que chaque « grande » municipalité ait une yole au départ de cette course. Aujourd’hui, les yoles sont en grande majorité sponsorisées et arborent des couleurs flamboyantes – un vrai défilé de couleur sur les eaux turquoises de la Martinique.

Comme indiqué précédemment, le tour des yoles rondes de la Martinique dure une semaine pendant laquelle les équipes, généralement au nombre de 18, doivent boucler le tour de l’île en sept étapes avec comme point de départ et d’arrivée, la même ville.
L’évènement est d’une telle ampleur qu’il est retransmis en direct par toutes les télévisions et radios locales.

A titre d’information, l’édition 2016 aura lieu du Du 31 juillet au 7 août avec comme étape, les villes suivantes :

Prologue : Dimanche 31 Juillet | Fort-de-France

Etape 1 : Lundi 1er Août : Fort-de-France | Anses d’Arlets

Etape 2 : Mardi 2 Août | Anses d’Arlets – Marin

Etape 3 : Mercredi 3 Août | Marin – Vauclin

Etape 4 : Jeudi 4 Août : Vauclin – Trinité

Etape 5 : Vendredi 5 Août : Trinité – Saint-Pierre

Etape 6 : Samedi 6 Août : Saint-Pierre – Fort-de-France

Etape 7 : Dimanche 7 Août : Fort-de-France – Fort-de-France

(parcours susceptible de modifications)

Si vous voulez vivre une expérience hors du commun, ne ratez surtout par cette course passionnée et immergez-vous dans l’ambiance locale : musique, ti punch et allégresse seront au rendez-vous !

1

Commentaires Facebook

2 Discussions on
“Le Tour des yoles”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.