Les Mountain Chicken de la Dominique, grenouilles de Dominique

Il existe dans le monde plus de 500 espèces différentes d’amphibiens anoures ou crapaud en français. Les Caraïbes abritent plus d’une centaine de ces espèces dont plus de 80 % appartiennent à la famille des Eleutherodactylus. On retrouve dans cet ensemble le « Mountain Chicken » ou le poulet de montagne, l’un des crapauds les plus grands de l’hémisphère occidental. La Dominique revendique aujourd’hui ce met des plus précieux, comme singularité touristique.

Connu sous le nom scientifique de Leptodactylus fallax, le « Mountain chicken » est la deuxième grenouille la plus grande au monde, car elle peut peser jusqu’à 1 kg. En raison de la consommation humaine, cette espèce a subi un déclin rapide dans toutes les Caraïbes, si l’on ajoute encore l’arrivée de nouveaux prédateurs, les maladies et les déforestations. Actuellement, on ne les trouve plus qu’en Montserrat ou en Dominique, elle est éteinte à la Guadeloupe, l’île Saint-Christophe, à Sainte-Lucie, à la Martinique. Par conséquent, une loi d’interdiction de chasse a été décrétée pour sauver cette espèce.

Depuis 1981, les crapauds sont en voie de régression sur toute la planète pour des nombreuses raisons dont la maladie provoquée par le champignon microscopique, le chytridiomycosis, qui a été largement répandue dans les Caraïbes réduisant la population des amphibiens.

Les Mountain Chicken ou « poulet de montagne », en plus de ces facteurs, ont été victime de surconsommation, car pour les gourmets, ce crapaud se mangeait complet excepté la tête. Alors, si vous passez un séjour en Montserrat ou en Dominique, ne ratez pas l’occasion de voir et de déguster cette énorme grenouille. Amateurs de cuisses de grenouilles, vous apprendrez à les consommer à la caribéenne.

2

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.