Voyage en Cuba

Cuba est la plus grande île des Caraïbes avec 16 provinces ; pays insulaire des Grandes Antilles, situé au sud des Etats-Unis et à l’est du Mexique. Sa capitale est La Havane. Mélange subtil de chaînes montagneuses et de plaines, plages de sable blanc et presque autant de baies. Véritable melting-pot culturel et ethnique, cette île est douée d’un sens de l’hospitalité indéniable qui malgré la misère, sait garder le goût de la fête et du plaisir. Une architecture mi espagnole, mi coloniale. La signification du mot « Cuba » pourrait être « terre », et plus récemment « coupole ».

Fiche d’identité simple :

  • Vol sec à partir de : vol A/R Paris – La Havane de 580 à 884 €.
  • Formalités : carte touristique payante délivrée par les tours opérateurs français agréés ou par l’ambassade. Validité : 30 jours. Possibilité de prorogation sur place.
  • Temps de vol de Paris : Paris – La Havane, 10h.
  • Décalage horaire : GMT -6h en été, -7h en hiver.
  • Langue : l’espagnol est la langue officielle. L’anglais et le français sont très peu pratiqués .
  • Religion : le catholicisme, influencé par le syncrétisme (Santeria, religion d’origine africaine comparable au vaudou).
  • Monnaie : deux monnaies à Cuba : le Peso cubain non convertible et le Peso cubain convertible (CUC qui est la seule monnaie valable pour les étrangers). Les seules cartes de crédit acceptées sont Visa et MasterCard
  • Santé et sécurité : pas de vaccin obligatoire (seuls les voyageurs en provenance de pays couvrant des cas de fièvre jaune et de choléra endémique doivent présenter leur certificat international de vaccination). A compter du 1er mai 2010, les autorités cubaines exigent une assurance médicale.  Attention aux risques de galle et de dengue. La consommation de l’eau du robinet n’est pas recommandée. En matière de sécurité, la petite délinquance est en constante augmentation.
  • Superficie : 110 992km².
  • Population : 12 millions hab.

Histoire de Cuba

Les premiers habitants de l’Archipel étaient les Tainos et Ciboneys, des peuples indigènes. Christophe Colomb a découvert l’Archipel le 27 octobre 1492. Les sept premières villes furent fondées par Diego Velazquez au début du XVIe siècle. Cette domination espagnole dura plus que quatre siècles jusqu’à l’occupation des Etats-Unis ; Une guerre hispano-américaine est déclenchée et donne naissance en 1902 à une république néo-coloniale, date de l’indépendance de Cuba. Aux termes de l’amendement Platt, les Etats-Unis conservent des bases navales et sont garants de la constitution. Des gouvernements corrompus vont se succéder, livrant les richesses du pays aux américains. S’organise alors l’opposition cubaine avec la fondation de la Confédération Ouvrière de Cuba et le parti Communiste Cubain. Un véritable sentiment indépendantiste va se répandre à nouveau sur l’île. Le 26 juillet 1953, un groupe de jeunes dirigés par Fidel Castro attaque la citadelle militaire Cuartel Moncada. Celle-ci échoue et le général est emprisonné. Sous la pression populaire, il est libéré et rencontre au Mexique Ernesto Che Guevara. Ils organisent ensemble la Révolution Cubaine.

Les Etats-Unis impose à Cuba un embargo commercial. Les relations entre les deux pays vont s’empirer en découvrant l’installation de missiles soviétiques sur l’île. L’Union Soviétique est défaite lors de la chute du mur de Berlin et Cuba se retrouve isolée sans l’aide communiste. Le pays s’appauvrit, et malgré les demandes multiples des membres de l’ONU sur la cessation de l’embargo sur Cuba, les Etats-Unis décident au contraire des sanctions à l’encontre des pays qui feraient du commerce avec l’île. Les investisseurs étrangers font la sourde oreille et permettent au tourisme de se développer. Une première percée contre l’embargo américain qui permet une normalisation des relations politiques entre Cuba et l’Espagne, le Canada, le Guatemala et la République Dominicaine.

" Cuba Tourist Board”

 » Cuba Tourist Board”

Culture cubaine

On pourrait regrouper quelques clichés pour résumer Cuba : voitures américaines, cigares, musiques envoûtantes, les plages aux eaux bleu lagon, etc. Le gouvernement a mis en place une politique culturelle très forte ces dernières années en étalant les cinémas, théâtres, musées ou écoles artistiques. Les régions les plus reculées ont même accès à des spectacles de qualité grâce aux maisons de la culture qui ont été largement dispersées sur l’archipel. Chaque année le Festival du film latino-américain à La Havane rassemble des vedettes du monde entier.

Les origines des cubains sont très métissées. Environ 66% des Cubains sont d’origine espagnole, 22 % sont des métis et 12 % des noirs, descendants des esclaves amenés dans l’île au XVIIe siècle. Il n’existe quasiment aucun descendant des indiens Ciboneyes, Guanajuatabeyes et Tainos, qui habitaient l’île avant sa découverte par Christophe Colomb. Ce peuple multi-ethnique est chaleureux et très accueillant. Réputé pour sa générosité, cette tendance tend à disparaître à cause des inégalités entre les différentes classes sociales. La pauvreté a entraîné la prolifération de jineretas (prostitués) et font des touristes leur proie favorite. Le taux de divorce est le plus élevé du monde.

Cuba est célèbre pour ses cigares de renommée mondiale (les Habanos et les Cohiba), pour le rhum emblématique « Havana Club » et pour ses genres musicaux dont le mambo, le cha-cha-cha, le boléro et le reggaeton. La musique est, sans aucun doute, la forme d´art qui influe le plus la personalité des Cubains. On dit que dans l’île on parle en chantant, on danse quand on marche et on fait la cour avec les paroles d’une chanson.

Le sport national est le base-ball, les cubains pratiquent également la boxe, le basket-ball et le volley-ball.

Géographie & Météo

Cuba est un archipel long de 1200 km et ne dépassant pas 191 km de large, formé de l’île de Cuba, de l’île de la Jeunesse et d’environ 4195 îlots rocheux. Il se trouve dans la Mer des Caraïbes, à l’entrée du golf du Mexique, entre les deux Amériques.

La côte cubaine est longue et étroite. L’île est généralement plate, hormis quelques régions de basses montagnes. En effet le paysage est bâtit de plaines fertiles entrecoupées de chaînes de montagnes « Les Sierras », aux parcs naturels provinciaux et nationaux et leurs réserves abritant grottes, rivières, lacs et forêts. Il y a quatre groupes montagneux qui sont la Cordillère de Guaniguanico à l’ouest, la Cordillère de Guanmuhaya au centre et à l’est le massif Sagua-Baracoa et la Sierra Maestra. Le paysage est varié ; il peut être semi-désertique et tropical. Cuba est bordée de près de 300 plages qui satisferont tous les goûts, les plages historiques, sauvages, celles pour faire de la plongée ou interdites. Elles sont pour la plupart longues et belles, au sable fin, blond ou argenté. La plus belle est certainement Cayo Largo au sud de l’île de la Juventud. Les plages de Varadero sont beaucoup plus touristiques et les hôtels fleurissent. Il a aussi un désert dans la province de Guantanamo.

Le climat est tropical et humide, avec des températures chaudes avoisinant les 25,5° C et pouvant atteindre 35 ° C pendant l’été. On distingue deux saisons ; la saison des pluies s’étalant de mai à octobre, et de novembre à avril la saison sèche.

Retrouvez des carnets de voyage à Cuba accompagnés de photos sur Visoterra, un site dont le contenu est presque exclusivement proposé par des voyageurs comme vous et moi.

Retrouvez également des informations utiles sur Cuba en vous rendant sur Voyagescuba.net

0

Commentaires Facebook

1 Discussion on “Voyage en Cuba”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.