Un cyclone est sur le point de se former : MATTHIEW arrive sur les antilles

Voici un flash de la météo des cyclones à faire circuler de toute urgence !

Il est nécessaire que tout le monde se tienne prêt…

 

Le diffusiomètre avancé (ASCAT) ainsi que les dernières données satellitaires détectent une pression minimale à 1007-1008 hPa et des vents de plus de 55 km/h dans la partie nord-est de la perturbation cyclonique « 97 » : Un cyclone est sur le point de se former et si la tendance se poursuit, il serait initialisé ce matin en dépression ou en tempête tropicale #MATTHEWet les alertes cycloniques pourraient être nécessaires à tout moment des îles-au-vent de Grenada, les Grenadines, Saint-Vincent, Barbados, Saint-Lucia, la Martinique ainsi qu’à l’île de Dominica.

Le centre de la perturbation cyclonique est actuellement située entre le 11-13°Nord et 51°Nord soit à 650 kilomètres au nord/nord-est de la Guyane française et 950 kilomètres environ au sud-est de la Barbade et se déplace vers l’Ouest/Nord-Ouest (285°) à 28 km/h. Elle infléchira sa trajectoire plus vers l’ouest quand elle approchera le 13°Nord et le 55°Ouest en ralentissant peu à 24 km/h environ. Le premier avion de reconnaissance investiguera la perturbation cet après-midi afin d’étudier la structure et l’intensité exacte.

 

matthiew tempete cyclone martinique guadeloupe antilles

Trajectoires envisageables de la perturbation tropicale « 97 » à 02 heures locales pour les 36 prochaines heures .

Il y a du changement de trajectoire sur les dernières prévisions des modèles numériques.

Avec un centre plus axé plus nord, les trajectoires sont ajustées et
l’incertitude est assez mince sur la trajectoire, la vitesse de déplacement et l’intensité selon les meilleurs modèles :

– Le GFS, CEPMMT, UKMET, CMC ainsi que le modèle d’intensité cyclonique HWRF estiment tous un passage en tempête sur les îles anglaises de Saint-Vincent à Sainte-Lucie mercredi après-midi avec des vents soutenus allant de 30-85 noeuds (55-155 km/h) pour une pression minimale de 985-1005 hPa. Le modèle européen estime que le demi-cercle dangereux du futur cyclone sera suffisamment large et s’étendre à prés de 500 kilomètres au nord.

En passant en revue et regroupant les dernières prévisions des meilleurs modèles numériques, ce serait une forte tempête avec des vents soutenus de l’ordre de 105 km/h pour une pression minimale à 995 hPa passant sur Sainte Lucie ou sur la pointe sud soit à 50-100 kilomètres au sud de la Martinique. L’île serait affectée par les conditions cycloniques (houle, pluie, vent) modérées débutant mercredi en milieu de matinée. Les vents les plus forts souffleront à 45-60 km/h et dépassant largement la force tempête (75-80 km/h) en montagnes et bordures côtières. Les rafales atteindront les 80-110 km/h voire jusqu’à 130 km/h sur les côtes exposées et montagnes. La hauteur maximale des vagues dépassera les 5 mètres et le cumul de pluie de 50 à 200 mm.

Plus proche que les prévisions précédentes, l’archipel guadeloupéen sera concerné avec un passage de 200 à 300 kilomètres au sud. De ce fait, les plus fortes rafales atteindront 100 km/h sur la région montagneuse ainsi que les côtes exposées des îles du sud et de l’Est de l’archipel. Les vagues pourront atteindre 4 mètres. Le cumul de pluie resterait nettement inférieur à 150 mm.

En marge de la perturbation, les effets seront légèrement moindres aux îles du Nord qu’en Guadeloupe.

matthiew tempete cyclone martinique guadeloupe antilles

RAPPEL des nomenclatures des alertes de Météo-France :

Rouge : Une vigilance absolue s’impose; des phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus ; tenez-vous régulièrement au courant de l’évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics.

Orange : Soyez très vigilant; des phénomènes dangereux sont prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation et suivez les conseils  de sécurité émis par les pouvoirs publics.

Jaune : Soyez attentifs; si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou exposées aux crues; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex. mistral, orage d’été, montée des eaux ) sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

Vert : Pas de vigilance particulière.

matthiew tempete cyclone martinique guadeloupe antilles assureur local

18

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.